Evénements

  • Conférence du 22 novembre à Lyon

    « Stratégie d'entreprise : l'innovation participative »

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 7 novembre 2016 à Paris

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Protection du climat en Suisse : nouveau fonds de technologie de la Confédération

En activant le 1er novembre 2014 le fonds de la technologie, la Confédération propose désormais un outil supplémentaire dans le domaine de la politique climatique. A partir de 2015, le fonds soutient des entreprises proposant des produits innovateurs et respectueux du climat à l'aide de cautionnements…

… La Confédération veut ainsi encourager les technologies permettant de diminuer les gaz à effet de serre ou la consommation des ressources ou celles servant à mieux exploiter les énergies renouvelables.

Depuis le 1er novembre 2014, les entreprises développant ou vendant des produits ou procédés modernes, respectueux de l'environnement ou écologiques ont la possibilité de demander des cautionnements auprès du nouveau fonds de technologie. Près de trois millions de francs sont à la disposition des cautionnements pendant une période de 10 ans au maximum. En cas d'évaluation positive, l'entreprise pourra profiter d'un cautionnement. Le cautionnement est octroyé à des banques ou à d'autres prêteurs. La Confédération veut de cette façon faciliter l'accès aux capitaux étrangers pour les entreprises proposant des innovations commercialisables. Les premiers cautionnements seront accordés à partir du 1er janvier 2015.

La taxe sur le CO2 génère chaque année des recettes de 25 millions de francs

Le fonds de technologie est géré par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). La Confédération a mandaté les deux entreprises Emerald Technology Ventures et South Pole Carbon pour la conduite du secrétariat. Le secrétariat examine les demandes de cautionnement et les soumet au comité des cautionnements formé de représentants de la Confédération et de l'économie privée. L'OFEV décide sur les demandes par décret.

Le nouveau fonds de technologie est issu de la révision de la loi sur le CO2 de 2011. A l'époque, le parlement avait décidé de mettre en place un fonds de technologie et de l'alimenter à l'aide d'une affectation partielle de la taxe sur le CO2. Cette source permet au fonds de disposer de 25 millions de francs au maximum chaque année jusqu'en 2020.

Auteur : Swissmem

Date de publication : 24/11/2014

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re