Evénements

  • Conférence du 22 novembre à Lyon

    « Stratégie d'entreprise : l'innovation participative »

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 7 novembre 2016 à Paris

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Timides hausses salariales en Suisse en 2017

Les salaires des employés suisses augmenteront moins en 2017 qu’en 2016. Selon un sondage mené par le numéro un bancaire helvétique UBS, les rémunérations réelles devraient s’étoffer de 0,2% seulement en moyenne l’an prochain, contre 0,8% pour l’année en cours…

… Calculées en termes nominaux, les embellies salariales devraient être légèrement plus importantes en 2017 qu’en 2016 (+0,6% contre +0,5%). Mais si on prend en compte l’inflation, la tendance s’inverse et c’est l’année qui s’achève qui se présente comme plus avantageuse pour les travailleurs du pays. 

En effet, grâce à la chute du prix du pétrole au début de l’année et aux conséquences de la cherté du franc, les consommateurs devraient profiter d’une inflation négative de -0,3% cette année. L’an prochain, c’est au contraire une croissance des prix qui est attendue (+0,4%). 

Les collaborateurs qui bénéficieront de la plus généreuse hausse (nominale) de leur rémunération en 2017 sont ceux de l’industrie chimique et pharmaceutique (+1%), des prestataires de services aux entreprises (+1%) et du secteur public (+1%). Seront également mieux lotis que la moyenne nationale les employés des services informatiques et de télécommunication, des banques et assurances, ainsi que des sociétés d’énergie, d’approvisionnement et d’élimination (avec +0,8%) chacun. 

A l’autre bout de l’échelle, les salariés actifs dans les médias et l’horlogerie devraient être confrontés l’an prochain à un gel de leurs rémunérations. Compte tenu de l’inflation positive, ils pourraient même subir des pertes de salaires, avertit la banque.

Auteur : DEFR / Portail PME

Date de publication : 09/11/2016

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re