Evénements

  • Conférence du 22 novembre à Lyon

    « Stratégie d'entreprise : l'innovation participative »

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 7 novembre 2016 à Paris

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Le marché des places d’apprentissage en Suisse : miroir du recul démographique

Le nombre de jeunes confrontés au choix d’une profession diminue depuis 2013 pour des raisons démographiques et cette tendance se poursuit en 2016. La demande en places d’apprentissage diminue également. En revanche, l’offre des entreprises demeure stable dans l’ensemble…

Ce constat ressort des projections du dernier baromètre des places d’apprentissage effectuées par l’Institut LINK sur mandat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Les résultats de l’enquête qui a été menée de fin mars à début mai 2016 révèlent que le nombre de jeunes confrontés au choix d’une profession a diminué par rapport à l’an dernier et s’élevait à 125 500 à la date de référence du 15 avril 2016 (2015 : 132 500). Cette baisse pourrait être liée au recul démographique chez les jeunes en fin de scolarité obligatoire. Il ressort aussi de cette enquête que 66 000 jeunes (2015 : 71 500) ont manifesté de l’intérêt pour une place d’apprentissage. De leur côté, les entreprises consultées ont proposé 79 000 places d’apprentissage (2015 : 80 000), d’où un excédent de 13 000 places par rapport à la demande des jeunes (2015 : 8 500).

En ce qui concerne l’offre et la demande, l’attribution des places d’apprentissage est aussi avancée que l’an dernier. En avril, 45 500 jeunes avaient reçu une réponse positive (2015 : 50 500). Les entreprises ont indiqué pour leur part que 55 000 places d’apprentissage (2015 : 57 500) ont été attribuées de manière définitive. La différence de 9500 places entre les offres attribuées par les entreprises et les places d’apprentissage acceptées par les jeunes indique que les entreprises ont une longueur d’avance en matière d’information : il est fort probable que plusieurs jeunes disposent déjà d’une place assurée sans le savoir.

Le nombre de jeunes qui n’avaient pas encore reçu de réponse positive à la date de référence et qui étaient intéressés par une place d’apprentissage s’élevait à 19 000 (2015 : 19 500). Les entreprises estiment à 24 000 le nombre de places d’apprentissage encore vacantes (2015 : 22 500). Les branches « architecture et construction », « services », « professions techniques », « industries de transformation » et « vente » sont celles qui comptent le plus grand nombre de places disponibles. L’offre de places d’apprentissage encore vacantes dépasse donc la demande des jeunes de 5 000 places (2015 : 3 000).

Le baromètre des places d’apprentissage est établi deux fois par an (en avril et en août). Pour le relevé de ce printemps, 2 843 jeunes âgés de 14 à 20 ans ont été interrogés par téléphone dans toute la Suisse entre le 31 mars et le 30 avril 2016. L’intervalle de confiance est de +/- 1,9% pour cet échantillonnage. Du côté de l’économie, 7 100 entreprises avec au moins deux collaborateurs (en équivalents plein temps) ont été contactées par écrit. Parmi ces dernières, 5 823 ont participé à l’enquête entre le 30 mars et le 6 mai 2016, dont 2 011 ont proposé des places d’apprentissage. L’intervalle de confiance se situe à +/- 2,3% pour cet échantillonnage.

Auteur : Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation

Date de publication : 08/06/2016

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re