Evénements

  • Assemblée générale du 28 Juin 2018

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

  • Conférence du 22 novembre à Lyon

    « Stratégie d'entreprise : l'innovation participative »

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Indice suisse des prix à la consommation en février 2015 : baisse des prix de 0,3%

Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a diminué de 0,3% en février 2015 par rapport au mois précédent. Il se situe à 97,9 points (décembre 2010 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint -0,8%, contre -0,5% en janvier 2015 et -0,1% en février 2014 …

Recul des prix des produits importés 
                 
La diminution de 0,3% de l’indice des prix à la consommation en février 2015 s’explique principalement par les baisses enregistrées pour les prix de l'essence et du diesel, de diverses denrées alimentaires et des voyages à forfait. Par contre, les légumes-fruits et les loyers du logement ont renchéri. Les prix des produits importés ont dans l'ensemble reculé, tandis que ceux des produits indigènes sont restés inchangés. 

Ont baissé en février les indices des groupes principaux transports (-1,0%), boissons alcoolisées et tabacs (-0,9%), alimentation et boissons non alcoolisées (-0,7%), loisirs et culture (-0,6%), autres biens et services (-0,6%), équipement ménager et entretien courant (-0,2%) et communications (-0,1%).
Les indices des groupes principaux habillement et chaussures (+0,6%) et logement et énergie (+0,1%) ont par contre augmenté.       
Dans l'ensemble, les indices des groupes principaux santé et restaurants et hôtels sont restés inchangés, tandis qu'aucun relevé de prix n'a été réalisé dans le domaine de l'enseignement.

Evolution des prix des produits du pays et des produits importés  

Les prix des produits du pays n'ont pas changé par rapport au mois précédent, alors que ceux des produits importés ont fléchi de 0,9%. En rythme annuel, les prix des produits indigènes ont progressé de 0,5%, tandis que ceux des produits importés accusaient une baisse de 4,7%. 

Evolution détaillée des prix en février 2015 par rapport au mois précédent

L'indice du groupe principal transports (-1,0%) a diminué en février. Des baisses de prix ont été observées pour l'essence (-5,2%) et le diesel (-4,7%; jours de référence pour les carburants : les 2 et 16 février), les motocycles et les voitures d'occasion. Les transports aériens ont par contre renchéri.

Diverses offres promotionnelles et baisses de prix de vins rouges étrangers ont entraîné un recul de l'indice du groupe principal boissons alcoolisées et tabacs (-0,9%). 

De nombreuses offres promotionnelles et baisses de prix ont également été enregistrées dans le groupe principal alimentation et boissons non alcoolisées (-0,7%). Les prix ont diminué en particulier pour les autres fruits (fraises, avocats, kiwis, etc.), la volaille, les produits carnés et la viande cuisinée, le fromage à pâte dure et mi-dure, les légumes-salades, la viande de veau, les produits de biscuiterie et de biscotterie, les légumes-racines, les boissons sucrées, le fromage frais, à pâte molle et fondu ainsi que pour le chocolat. En revanche, les légumes-fruits, les pâtes et la viande de bœuf ont renchéri, cela en partie après des ventes promotionnelles la période précédente.

La baisse des prix en particulier des voyages à forfait, des livres et des brochures, des articles de sports d'hiver et des téléviseurs a entraîné un recul de l'indice du groupe principal loisirs et culture (-0,6%). Les produits liés aux animaux d'agrément ont par contre à nouveau renchéri après des ventes promotionnelles au cours de la période précédente.                  

L'indice du groupe principal autres biens et services (-0,6%) a aussi reculé en février. Diverses offres promotionnelles et baisses de prix ont été observées dans l'ensemble du domaine des soins corporels, le plus souvent pour des produits de beauté, des cosmétiques et des articles de soins pour les cheveux.        

Le léger fléchissement de l'indice du groupe principal équipement ménager et entretien courant (-0,2%) est le résultat d'évolutions de prix contrastées. Si les prix du petit matériel et des autres accessoires pour la maison et le jardin ont notamment diminué suite à des offres promotionnelles, ceux des articles d'équipement ainsi que des appareils électroménagers de grandes dimensions ont à nouveau augmenté après des offres promotionnelles lors de la période précédente. 

Les prix plus bas de l’équipement et du matériel téléphonique sont à l'origine de la légère baisse de l'indice du groupe principal communications (-0,1%).   

Si de nouvelles réductions de prix ont été observées pour quelques positions du groupe principal habillement et chaussures (+0,6%), les prix de certains vêtements non saisonniers notamment sont repartis à la hausse après les soldes d'hiver. Il en est allé ainsi en particulier des pantalons pour femmes et des chemises pour hommes, alors que les tricots pour femmes (pullovers d'hiver) sont devenus meilleur marché.        

L'indice du groupe principal logement et énergie (+0,1%) a enregistré une légère progression au cours du mois sous revue. Ont renchéri les loyers du logement (+0,2%), la location de garages et de places de parc ainsi que le mazout (+0,3%; jours de référence: les 2 et 16 février). Les prix du gaz ont par contre baissé.       

Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice       

Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour février 2015 un indice de 102,0 points sur la base de décembre 2005 = 100, de 107,4 points sur la base de mai 2000 = 100, de 113,9 points sur la base de mai 1993 = 100, de 157,7 points sur la base de décembre 1982 = 100, de 196,6 points sur la base de septembre 1977 = 100 et de 331,5 points sur la base de septembre 1966 = 100.

Auteur : Office fédéral de la statistique (OFS)

Date de publication : 06/03/2015

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re